Historique de l’association Saumur


Association Nationale des Officiers de Réserve 

de l’Arme Blindée et de la Cavalerie

 

Association nationale reconnue d’utilité publique

Placée sous le Haut patronage du Ministre de la Défense

 

En 1928, dès sa sortie de l’Ecole de Cavalerie, Louis ROUZEE, entouré de quelques camarades officiers de réserve et de leurs instructeurs, fonde l’association « SAUMUR ». Ils se fixèrent la mission de resserrer et de maintenir les liens forgés pendant leur passage dans leur Ecole d’Arme, l’Ecole de Cavalerie, d’entretenir l’esprit cavalier et de contribuer au service de la patrie.

 

Le 16 juin 1931, le Ministre de la Guerre accorde son patronage à "SAUMUR" et autorise les Officiers de l'armée d'active qui le désireront à en faire partie. Par décret du Président de la République en date du 10 décembre 1935, l'association "SAUMUR" voit ses statuts approuvés et est reconnue d'Utilité Publique.

 

En 1940, sous les ordres du colonel MICHON - commandant l’Ecole d’Application de la Cavalerie et du Train -, encadrés par leurs instructeurs, les Elèves Aspirants de Réserve et leurs compagnons d’armes, qui seront appelés « les Cadets de Saumur », inscrivent, par leur héroïque résistance, les noms de « GENNES-SAUMUR » sur l’Etendard de l’Ecole. De 1940 à 1945, plus de 250 anciens élèves officiers de réserve de Cavalerie font le sacrifice de leur vie dans les combats de la Résistance et de la Libération. De 1945 et jusqu’en 1962, 60 officiers de réserve de l’Arme Blindée et de la Cavalerie sont tombés au Champs d’Honneur, en Indochine et en Afrique du Nord.

 

Le 23 mars 1952, la société de préparation militaire « Les Cadets de la Cavalerie Blindée » reçoit son fanion des mains du Général Weygand dans la Cour d’Honneur des Invalides. Dès lors, des générations d’élèves de préparation militaire font leurs premières armes encadrés par leurs instructeurs, officiers de réserve membres de « SAUMUR ».

 

En 1958, par un rapprochement avec une autre association nationale groupant les officiers de réserve de l’Arme Blindée Cavalerie issus de toutes les origines, l’association prend le nom de « SAUMUR » - A.N.O.R.A.B.C. En 1996, une autre association décide de lui transmettre le dépôt de ses traditions: « LA LEGION DES MILLE », constituée des mille plus jeunes engagés volontaires de la Première Guerre mondiale, de toutes armes et de tous grades. Enfin en 2001, l’ « AMICALE DES CADETS DE SAUMUR ET DE LEURS COMPAGNONS D’ARMES » décide de se fusionner avec «SAUMUR» - A.N.O.R.A.B.C. afin que cette dernière perpétue le souvenir des combats de la Loire de juin 1940.

 

Hommage est rendu à ces valeureux soldats lors des cérémonies commémoratives organisées par l’association « SAUMUR » - A.N.O.R.A.B.C. : messe annuelle aux Invalides, ravivage de La Flamme sous l’Arc de Triomphe à Paris, cérémonies commémoratives.

 

Aujourd’hui, l’association « SAUMUR » - A.N.O.R.A.B.C., par-delà les évolutions consécutives à la professionnalisation, continue à réunir les officiers de réserve parmi les plus actifs, engagés dans des opérations extérieures ou dans des missions sur le territoire national, affectés dans les états-majors ou dans les régiments, mais aussi les officiers de l’Arme honoraires ou en retraite, attachés aux traditions de leur Arme, au maintien des liens avec l’Ecole de Cavalerie de Saumur, et d’une façon générale à la défense de la Nation.

 

Depuis 1929, l’association édite une revue dite : « SAUMUR » - Revue de la Cavalerie Blindée - qui contribue, par son projet éditorial attractif et de haut niveau, à informer et à participer à l’organisation et à la réussite des diverses manifestations de l’Arme, militaires, équestres ou autres ainsi qu’à l’amitié entre les officiers d’active et de réserve.

 

Les officiers de réserve suivants se sont succédés à la présidence de l’association « SAUMUR » - A.N.O.R.A.B.C. depuis son origine :

 

Lieutenant-colonel Louis ROUZEE  1928 - 1963

Colonel Georges-Antoine CHRESTEIL 1963 - 1972

Lieutenant-colonel Bernard MALLET 1972 - 1975

Lieutenant-colonel Henry BOLLORE  1975 - 1978

Colonel Jean RIOM 1978 - 1995

Capitaine Bruno CHALLAN BELVAL 1995 - 1999

Colonel Marc BREHON  1999 - 2001

Colonel Michel BACHETTE-PEYRADE 2001 - 2007

Capitaine Charles MAISONNEUVE 2007 - 2014

Capitaine Anne-Guillaume SERRE 2014- .... 

 


Les cadets de Saumur

Les cadets de Saumur (du nom donné aux élèves officiers de réserve de l’École d’application de la cavalerie, à Saumur) et d'autres éléments de l'Armée française s’opposent, en juin 1940, à l’avancée allemande sur la Loire. Les principaux combats eurent lieu à Saumur et à Gennes.

 

Cette résistance héroïque opposa, du 19 au 21 juin, quelques 2 500 soldats français, sous-équipés et inexpérimentés, dotés de 24 blindés, 5 canons de 75 mm, 13 canons antichars et 15 mortiers pour tenir 40 km de front, aux 40 000 hommes, 300 pièces d'artillerie et 150 blindés de la 1ère division de cavalerie de l'armée allemande, alors même que le maréchal Pétain venait d’annoncer la demande d'armistice et d’appeler à cesser le combat. Les cadets de Saumur sont ainsi considérés comme les premiers résistants, avec les derniers défenseurs de la ligne Maginot.